Top
nombre de mots seo

Le nombre de mots est-il important en SEO ?

S’il y a bien une chose indiscutable en SEO, c’est que le contenu y représente le pilier fondamental. Aujourd’hui plus que jamais, publier un contenu extrêmement pertinent pour l’internaute est un avantage concurrentiel fondamental si vous voulez tirer votre épingle du jeu dans les résultats organiques de Google. Cependant, lorsque l’on parle de qualité du contenu, il est commun d’aborder sa taille comme élément indissociable.

Alors, est-ce que la longueur d’un texte compte-t-elle vraiment en SEO ?

Ecrire plus pour ranker plus ?

Comme pour beaucoup d’attributs, pour un texte, la longueur est un sujet couramment abordé dans la sphère SEO. Hier encore, en parcourant mon fil d’actualités LinkedIn, pas moins de 3 contacts se ventaient d’avoir publier un article de 1800, 2000 et même… 18 000 mots ! Impressionnant.

💪 Seulement, ce concours de bistouquette sur le réseau social pour professionnels omettait une chose : la qualité de l’article et la valeur ajoutée qu’il apportait. Comme si le nombre de mots, censé refléter la richesse du contenu, était forcément synonyme de qualité.

Pourtant, les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Si l’on se réfère à une étude publiée par SEMrush en 2019, que nous avions relayée sur notre blog, 88% des 22 000 articles analysés qui se positionnent sur la première page de Google étaient composés d’au moins 600 mots. Preuve que pour Google, un contenu étoffé est souvent synonyme de pertinence.

Qu’en est-il réellement ?

Bien que cette infographie illustre l’occupation des contenus “longs” sur la première page de Google, ce n’est pas leur taille qui les fait apparaitre sur la première de Google, mais bien leur qualité !

Pour appuyer cette démonstration, notre ami John Mueller, webmaster trends analyst chez Google, a confirmé sur Twitter à travers plusieurs tweets que la taille d’un contenu n’était pas prise en compte par Google en tant que facteur de ranking. Ce n’est pas nouveau, certes. Cependant, ces affirmations sont importantes pour que vous gardiez à l’esprit que la satisfaction de l’utilisateur doit être au cœur de votre approche de création de contenu.

Il est donc clair que le nombre de caractères ou de mots qui constituera votre contenu ne sera pas considéré comme un facteur de classement par Google.

👉 En effet, Google a répété à maintes reprises que votre contenu doit répondre aux mieux à l‘attente de l’utilisateur lorsqu’il soumet sa requête dans le moteur de recherche. Bien entendu, plus votre contenu sera riche et pertinent, et plus il comportera de mots. Par conséquent, la longueur du texte découle naturellement de pertinence et la richesse de ses informations.

Pourquoi faire trop long ? Visez juste !

Avec le déploiement de l’algorithme BERT, Google cherche à améliorer la qualité de ses résultats de recherche en essayant de comprendre précisément l’intention qui se cache derrière chaque requête de recherche.

💡 Vous comprendrez donc qu’un utilisateur ne trouvera pas forcément satisfaction à sa recherche en atterrissant sur un contenu de 10 000 ou 20 000 mots ! Pire, un contenu qui abuse sur la longueur risque d’entraver l’expérience de l’utilisateur. Dernier exemple en date, sur le blog d’un confrère que je ne citerai pas. Ce dernier a décidé de publier un article de quasiment 7 500 mots (ça fait très très… très long) expliquant ce qu’est Google BERT et comment optimiser son site pour cet algorithme. Problème, Google, à travers un tweet de Danny Sullivan, a indiqué qu’il n’y avait rien de spécifique à faire pour optimiser son site par rapport à BERT, si ce n’est de respecter les fondamentaux du SEO et placer l’intention de l’internaute au cœur de sa stratégie de contenu. Voilà… nous avons ici une réponse en 3 lignes.

Personnellement, si je soumets une recherche dans Google pour trouver une solution simple et rapide et que j’atterris sur un article de 7 500 mots… je prends peur ! Où se trouve l’information que je recherche ? Dans une époque où toute personne cherche à consommer le contenu le plus rapidement possible, faire un texte trop long quand cela n’est pas nécessaire vous desservira.

👉 Pour info, l’article mentionné n’est même pas positionné sur la première page de Google pour la requête “Google BERT”. Au lieu de ça, c’est cet article d’un peu plus de 1 000 mots qui se place en Position 0. Tout ça, en allant à l’essentiel. C’est-à-dire, en répondant à l’attente de l’internaute le plus tôt possible dans le texte.

Alors oui, on ne peut que vous conseiller de construire un contenu riche pour votre audience, allant dans le détails et permettant une compréhension efficace. Mais… par pitié… réfléchissez à ce qui pourra satisfaire vos visiteurs.  Je ne sais pas si vous avez remarqué mais la grande mode du moment, pour se positionner sur une requête, est de rédiger un article dans lequel toutes les questions relatives à la thématique sont traitées et répondues. Alors oui, pour un guide cela peut faire sens, mais quand il s’agit de se positionner sur une recette de tarte à la tomate et d’inclure dans le texte des questions comme “Comment choisir ses tomates ?”,  “Quelle saison pour acheter des tomates ?”, “L’histoire de la tarte à la tomate” etc… on tourne au ridicule. Surtout que ça n’aide pas l’utilisateur à trouver ce qu’il recherche !

meme tv 4K

🔗 Evidemment, d’autres facteurs comme le nombre et la qualité des backlinks reçus jouent un rôle important dans la position organique de votre contenu, mais vous constaterez ci-dessous que le respect de l’intention de l’utilisateur reste central.

Variez les contenus

Si l’on se place dans la tête de l’internaute, il est clair qu’une réponse exclusivement sous forme de texte risque de ne pas toujours répondre à ses attentes. En effet, selon la nature de la requête et l’intention qui se cache derrière, Google mettra en avant des formes différentes de contenus, pouvant être un article textuel, une vidéo ou encore de l’audio.

Exemple des tutoriaux

👉 Si l’on se réfère à des questions de type “How to” relatives au secteur des cosmétiques, l’utilisateur s’attend à obtenir un résultat simple sous forme de vidéo qu’il pourra consulter, tout en étant occupé à reproduire les gestes montrés sur son visage ou son corps.

C’est le cas pour la question “comment appliquer un anti cerne ?”.  Comme vous pouvez le constater ci-dessous, Google décide d’octroyer plus de visibilité à des vidéos qu’aux résultats classiques renvoyant vers des pages web de texte.

anti cerne serp

👉 Pour une question comme “comment se débarrasser des mouches ?”, Google affichera en Position 0 une liste à puces numérotées expliquant les étapes pour s’en débarrasser. Pourtant, la page web ne comporte qu’un texte d’un peu plus de 600 mots. Preuve que la valeur de l’information et comment vous la présenterez pour l’utilisateur aura plus de poids que le nombre total de mots.

se debarrasser des mouches serp

Exemple des émissions

Pour ceux qui aiment le foot et qui ont l’habitude d’écouter RMC, il est probable que vous cherchiez un jour dans Google “after foot rmc”. Google comprend que vous voulez écouter les dernières émissions sorties par la radio sportive. De ce fait, les premiers résultats affichés sont des featured snippets vous permettant de lire les podcasts.

after foot rmc serp

 

Exemple de requêtes e-commerce

Dans le cadre d’une stratégie SEO e-commerce, Google comprend qu’un internaute ne cherche pas à consulter des informations traitées par un contenu textuel. Ici, le but est de localiser un produit via une requête transactionnelle visant à effectuer un achat.

👉 C’est pourquoi, pour la requête “TV 4K pas cher”, l’utilisateur s’attend à trouver des sites proposant des télévisions 4K aux meilleurs prix. Par conséquent, il n’est pas illogique de retrouver Ubaldi et Cdiscount qui concentrent leur stratégie sur les prix les moins chers.

tv 4k serp

 

👉 Dans le secteur de prêt-à-porter, si quelqu’un recherche la requête “t-shirt blanc homme”, on se doute que l’intention de recherche est assez large. Cette personne ne sait pas très bien si elle veut un t-shirt blanc avec des motifs, d’une marque spécifique, en coton etc… Il serait donc logique de lui proposer le plus grand choix possible de t-shirts blancs pour qu’il puisse trouver son bonheur et diriger sa décision d’achat. C’est pourquoi, dans le TOP 3 Google, nous retrouvons pour cette requête 3 marketplaces offrant un large éventail de t-shirts blancs pour homme.

  • Amazon avec 50 000 articles.
  • La Redoute avec 2 213 articles.
  • Zalando avec 16 611 articles.

t shirt blanc homme serp

Ici, c’est le nombre de produits qui répond à l’attente de l’internaute qui cherche à avoir le choix en recherchant “t-shirt blanc homme”.

Conclusion

Vous l’aurez compris, écrire un texte long doit se faire naturellement par rapport à la pertinence des informations que vous intégrez à votre texte. Cependant, ce n’est pas parce que votre texte sera plus long que celui de vos concurrents qu’il sera mieux positionné dans les résultats organiques des moteurs de recherche.  A travers l’évolution de l’algorithme de recherche de Google, la priorité est de répondre à l’attente de l’internaute lorsqu’il soumet une requête. Si vous avez cet enjeu à l’esprit, vous serez en mesure de vous mettre à la place de votre audience et de déterminer les types de contenus qui performeront mieux que du texte. En effet, une stratégie SEO efficace devra obligatoirement s’articuler autour de contenus variés : des vidéos, podcasts… et pour les e-commerces des approches de merchandising et prix visant à offrir la meilleure expérience à votre futur acheteur.

💡 Pourquoi croyez-vous qu’Amazon connaît le succès qu’on lui connaît ? Parce qu’il place l’expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, en proposant un service irréprochable, un large choix et des produits aux meilleurs prix.

5/5 (1 Avis)

Directeur SEO

Je m'appelle Gauthier Caizergues et je travaille dans le domaine du SEO depuis 2010, année durant laquelle j'ai forgé mes connaissances à travers plusieurs expériences entrepreneuriales. En 2014, j'ai intégré La Redoute dans l'équipe SEO de Renaud Joly et Grégory Florin. J'ai ensuite rejoint l'agence de marketing digital Labelium à Montréal, au Canada, où j'ai occupé le poste de directeur SEO pendant 2 ans. C'est à la suite de cette expérience que j'ai co-fondé l'Agence 90 où je suis directeur SEO.

Pas de commentaires

Publier un commentaire