Top
Campagnes Google

11 stratégies Google Ads pour passer au niveau supérieur

Google Ads évolue constamment et il est essentiel d’être à la page afin de ne pas manquer d’opportunités.

En effet, en adoptant les mauvaises stratégies, vous risquez :

  • D’avoir des cpc extrêmement élevés
  • D’entacher l’identité de votre marque
  • De ne pas faire évoluer votre e-commerce

Dans cet article, nous allons vous détailler les 11 stratégies Google Ads à adopter qui vont vous faire passer au niveau supérieur !

S’inscrire aux programmes Google Merchant Center

Pour convaincre les utilisateurs de cliquer sur vos annonces Google Shopping et d’acheter sur votre site, vous devez faire descendre vos clients dans l’entonnoir. Et le principal moyen est de faire valoir vos atouts !

Voici 3 façons d’optimiser vos annonces Google Shopping :

  • Participer au programme d’avis client Google
  • Afficher le badge « Marchand de confiance »
  • Proposer des codes promotionnels

💡 Conseil de nos experts : Ces trois éléments contribuent à améliorer le CTR. Lorsque Google constate que votre CTR s’améliore sur l’ensemble du compte, il commencera à pousser un peu plus vos annonces.

Utiliser les audiences personnalisées

Les sites e-commerce ont compris l’importance d’avoir une réelle stratégie Google Ads. Cependant, ils finissent souvent par se concentrer sur une seule pièce du puzzle : la génération de trafic.

Par conséquent, elles négligent complètement l’un des moyens les plus simples de générer du revenu supplémentaire et de rendre l’algorithme plus intelligent rapidement. Il s’agit des audiences personnalisées.

💡 Conseil de nos experts :  L’une des meilleures stratégies d’audiences consiste à ajouter des audiences de reciblage en « observation » à ses campagnes. L’avantage du ciblage « observation » est que la campagne ne se limite pas à cette audience. Au contraire, cette campagne peut maintenant utiliser les audiences de reciblage pour en trouver d’autres similaires. Lorsque vous combinez cette approche de trafic remarketing + acquisition, les résultats explosent très rapidement.

Combiner Shopping + Search

La majorité des sites e-commerce ont un point commun : leur dépendance aux campagnes Shopping. Les campagnes Shopping sont en général plus rentables que les campagnes Search (textuelles).  Mais, que se passerait-t-il si votre compte Google Merchant Center était suspendu de manière inattendue alors que vous n’aviez lancé qu’une campagne Google Shopping?

Que se passerait-il si un nouveau concurrent arrivait et cassait les prix de tous vos produits, réduisant vos ventes de 70 % ?

Ces situations peuvent sembler extrêmes, mais elles peuvent se produire.

La première chose à faire lorsqu’un produit spécifique fonctionne en Shopping est de lancer une campagne Search pour ce produit spécifique ou sa catégorie produit. En plus d’augmenter le revenu au global, les données de la campagne Search vont maintenant aider à alimenter la campagne Shopping et vice versa.

Ainsi, non seulement cela booste votre revenu, mais cela rend également l’algorithme beaucoup plus rapide et efficace.

💡 Conseil de nos experts : lancez vos campagnes Search après avoir analysé vos top produits en Google Shopping. Toutefois, si vous préférez commencer par des campagnes Search, préparez-vous à faire des tests avec un budget plus important.

Combiner Facebook + Google Ads

La combinaison Shopping + Search est une excellente chose, mais ce n’est certainement pas suffisant.

En réalité, les marques qui utilisent une stratégie omnicanale sont celles qui se développent et s’étendent le plus.

💡 Conseils de nos experts :

  • Reciblez vos visiteurs sur les réseaux sociaux. Le remarketing est l’un des leviers les plus rentables qui soient. Plus votre client potentiel voit votre marque, plus vous êtes crédible à ses yeux. Attention cependant à maitriser votre fréquence d’affichage.
  • Exploiter vos meilleurs produits Google Ads dans des campagnes Social Ads.

Tester les campagnes DSA

Les campagnes DSA sont des campagnes généralement peu exploitées.

L’une des stratégies pour passer au niveau supérieur est de lancer une campagne DSA, car l’algorithme de Google utilise toutes les données de conversion du compte pour l’optimiser. Lorsque vous utilisez toutes les données du compte et que vous laissez l’algorithme piloter la campagne, il ne peut qu’y avoir une répercussion positive sur les ventes.

💡 Conseil de nos experts : Lancez-en une pour toutes vos catégories prioritaires. Cela vous permet d’être extrêmement granulaire. Une fois la campagne lancée, testez différentes stratégies d’enchères.

Utiliser le remarketing dynamique

Le reciblage dynamique se concentre sur les audiences qui ont visité votre site ou vos clients sur une multitude de plateformes différentes. Il peut s’agir d’un article de blog, d’une application, d’un article de presse ou de n’importe quel autre partenaire de Google.

Pour créer ce type de campagne, vous devez disposer d’éléments visuels. L’avantage de ce type de levier, c’est qu’il permet non seulement de ne pas se focaliser uniquement sur les produits, mais aussi de promouvoir l’identité de votre marque grâce aux creatives.

Combiner Standard + Performance Max

Avec la création des campagnes Performance Max, les annonceurs ont vu leurs performances croître fortement. Et après un tel succès, il est facile d’oublier les autres campagnes que propose Google Ads.

Malgré ces avantages, les campagnes Pmax disposent aussi d’inconvénients : manque d’informations, beaucoup de fluctuations mais surtout sans autres campagnes pour les alimenter en données, elles sont vouées à l’échec.

💡 Conseil de nos experts : Une campagne Pmax ne vous empêche pas de conserver vos campagnes textuelles, bien au contraire ! Si vous souhaitez garder vos campagnes Google Shopping, en plus de votre campagne Pmax : assurez-vous de ne pas conserver les mêmes produits dans les deux campagnes.

Viser l’international

Toutes les marques ne peuvent pas s’étendre à l’international. De plus, il y a beaucoup de choses qui entrent en jeu lorsque vous décidez de vous lancer à l’international (nouveau marché, nouvelle réglementation, etc.). Cependant, pour les marques qui peuvent se développer, l’international fait partie des stratégies de développement à prioriser. En développant votre présence dans d’autres pays, vous augmenterez votre chiffre d’affaires.

💡 Conseil de nos experts : Les campagnes Google Ads peuvent vous accompagner dans votre développement international. Pour un meilleur pilotage, veillez à bien segmenter vos campagnes par pays.

Optimiser son flux

L’optimisation du flux produit est une étape cruciale pour l’optimisation de vos performances Google Ads. Veillez tout d’abord à renseigner les champs obligatoires :

  • Titre
  • Description
  • Url produit
  • Url image
  • Prix
  • Frais de livraison
  • EAN

💡 Conseil de nos experts : Incluez dans vos titres et descriptions vos mots-clés stratégiques.

Fixer un ROAS cible

Avec l’avènement des stratégies d’enchères automatiques, les annonceurs pourraient être tentés de vouloir accélérer la rentabilité de leurs campagnes grâce à la fixation d’un ROAS cible.

Attention avec cet objectif, car en début de campagne, les campagnes sans ROAS cible ont tendance à obtenir un plus grand niveau de cohérence et de rentabilité beaucoup plus rapidement que celles avec un ROAS cible.

💡 Conseil de nos experts : En général, ne pas avoir de ROAS cible, donne à la campagne la liberté dont elle a besoin pour tester différentes choses. Vous pourrez lorsque les performances de la campagne se seront stabilisées fixer un ROAS cible.

Se faire accompagner

Nous venons d’aborder une série de tactiques pour vous permettre d’accélérer la croissance de vos campagnes.

Comme il y a tant de choses que vous pouvez mettre en place, il est fréquent de ne pas savoir par où commencer. Si vous n’êtes pas pleinement satisfaits de vos campagnes Google Ads et que vous souhaitez aller plus loin, contactez notre agence Google Ads et obtenez un audit de vos campagnes gratuit.

5/5 (2 Avis)
Partager

Directrice SEA

Je m'appelle Gwendoline Ente, spécialisée en SEA et Google Ads depuis 2012, année où j'ai rejoint le siège social de La Redoute à Roubaix. Pendant 4 ans, j'ai occupé la fonction de responsable des flux Google Shopping et des comparateurs de prix dans l'équipe marketing de Matthieu Coilliot. À la suite de cette aventure, j'ai rejoint l'agence web Tink à Montréal en tant que consultante SEA, puis l'agence Labelium. Après 2 ans de vie au Canada, j'ai co-fondé l'Agence 90 où j'occupe le poste de directrice SEA.

Pas de commentaires

Publier un commentaire