Top
mid-rolls-ads-youtube

YouTube va augmenter le nombre de pubs au milieu des vidéos

Avez-vous déjà remarqué que tous les influenceurs de YouTube créent des vidéos qui ont exactement la même durée, soit environ 10 minutes ?

C’est le cas du youtubeur français Julien Chièze, bien connu dans le monde du jeu-vidéo, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

julien-chièze-vidéos-exemple

💡 La raison découle de la politique de monétisation de YouTube, qui actuellement, permet l’affichage de publicités mid-roll (annonces publicitaires qui s’affichent au milieu de la vidéo) sur des vidéos d’une durée d’au moins 10 minutes.

👉 Par conséquent, pour les youtubeurs qui essaient de générer des revenus, il est logique qu’ils maximisent leur potentiel à cet égard en créant des vidéos qui dépassent toujours ce seuil de 10 minutes.

Cela signifie aussi, que parfois, certains doivent allonger un peu plus leur contenu, ce qui n’est pas idéal pour sa qualité et les spectateurs.

Et bien cette politique va évoluer à la fin du mois de juillet 2020, puisque YouTube a annoncé une mise à jour de sa politique de monétisation stipulant que les vidéos de 8 minutes, au lieu de 10, pourront désormais afficher des annonces publicitaires mid-roll.

Voici ce que YouTube déclare :

“À partir de la fin du mois de juillet, toutes les vidéos dont la durée dépasse huit minutes pourront contenir ce type d’annonces. Dans le cadre de ce changement, les annonces vidéo mid-roll seront activées pour toutes les vidéos éligibles (nouvellement mises en ligne et déjà publiées), y compris celles pour lesquelles vous les aviez précédemment désactivées. Les contenus pour lesquels ce type d’annonces est déjà activé ne seront pas modifiés.”

Ainsi, les vidéos plus courtes pourront désormais être monétisées, ce qui est une bonne nouvelle pour les créateurs, et probablement un changement peu gênant pour les spectateurs.

⚠️ Cependant, il est intéressant de remarquer que YouTube déclare que ces annonces publicitaires mid-roll seront automatiquement affichées dans les vidéos, sans que le créateur de la vidéo n’ait donné son accord ! Attention donc, à bien désactiver manuellement cette option si vous ne voulez pas afficher de pubs mid-roll au milieu de certaines de vos vidéos.

Les créateurs pourront toujours les désactiver s’ils le souhaitent, et/ou ajuster le placement automatique de ces publicités. Mais il est clair que l’objectif est d’augmenter le nombre de publicités sur YouTube, d’augmenter l’inventaire des publicités et d’accroître les revenus de YouTube.

En effet, cette augmentation de l’espace publicitaire globale peut être significative en termes de revenus, si l’on considère que quelque 30 000 heures de contenu sont mises en ligne sur la plate-forme toutes les heures.

Pourquoi YouTube fait-il ce choix maintenant ?

En ce début d’année 2020, les revenus publicitaires de YouTube ont chuté, malgré l’augmentation de l’audience pendant le COVID-19. Cela s’explique par les perturbations économiques vécues par les entreprises qui ont du probablement adapter leur budget média à la baisse. Aussi, la migration de beaucoup de streamers influenceurs vers Twitch dégraisse de plus en plus violemment le poids des revenus de YouTube générés par la publicité.

Moins d’annonceurs signifie moins d’euros qui transitent par le réseau YouTube, ce qui signifie moins d’argent allant aux créateurs de contenu.

👉 En augmentant la portée de ses publicités mid-roll, YouTube cherche probablement à compenser ces pertes et à maintenir non seulement ses propres recettes, mais aussi celles de ses créateurs, qu’il doit conserver pour continuer à attirer de nouveaux spectateurs.

Conclusion

L’augmentation du nombre de publicités sera probablement bénéfique aux acteurs qui les utilisent dans l’ensemble, mais fera également baisser les prix des publicités YouTube.

➡️ Ainsi, si les youtubeurs auront la possibilité d’afficher plus d’annonces, si le prix global est plus bas, pas sûr que ces derniers soient gagnants… Mais on peut supposer que YouTube a déjà réfléchi à cette situation, et que le fait de fournir plus d’espace publicitaire aidera probablement les créateurs à générer plus de revenus.

➡️ Pour les entreprises (les annonceurs), cela signifie plus de possibilités d’atteindre des personnes sur YouTube, et pour les consommateurs, comme nous l’avons déjà dit, le fait d’insérer des coupures publicitaires dans des vidéos plus courtes n’est probablement pas trop dérangeant, étant donné qu’ils sont habitués à la même chose pour des clips un peu plus longs.

5/5 (3 Avis)

Directrice SEA

Je m'appelle Gwendoline Ente, spécialisée en SEA et Google Ads depuis 2012, année où j'ai rejoint le siège social de La Redoute à Roubaix. Pendant 4 ans, j'ai occupé la fonction de responsable des flux Google Shopping et des comparateurs de prix dans l'équipe marketing de Matthieu Coilliot. À la suite de cette aventure, j'ai rejoint l'agence web Tink à Montréal en tant que consultante SEA, puis l'agence Labelium. Après 2 ans de vie au Canada, j'ai co-fondé l'Agence 90 où j'occupe le poste de directrice SEA.

Pas de commentaires

Publier un commentaire