Top
ppc et coronavirus

Covid-19: Les annonceurs mettent en pause leurs campagnes PPC

Pour de nombreux spécialistes du marketing, la semaine dernière a été perçue comme un véritable point de bascule dans la sphère digitale, les États-Unis et l’Europe ayant pris des mesures drastiques pour contrer le coronavirus.

C’est surprenant de voir à quel point les choses peuvent changer en quelques jours. De notre côté, les experts de notre agence Google Ads ont du arrêter soudainement beaucoup de campagnes sponsorisées ou les ont, tout du moins, ralenti fortement, que ce soit dans le secteur du tourisme, automobile ou encore de l’événementiel.

Des investissements en forte baisse dans certains secteurs

Alors que les autorités françaises ont commencé à prendre des mesures drastiques pour ralentir la propagation du coronavirus, de nombreux spécialistes ont vu les comportements de recherche et de conversion changer tout aussi rapidement.

La situation qui frappe l’industrie du voyage est un indicateur sur la direction que pourraient prendre beaucoup d’autres secteurs. En effet, les données publiées par le site Medium indiquent que le secteur du tourisme a rapidement freiné son budget média. Une comparaison des deux premières semaines de mars par rapport à février montre une baisse de 62% des investissements digitaux sur ce secteur. « De nombreuses entreprises ont complètement couper leurs investissements pendant qu’elles évaluent et élaborent leurs nouveaux plans”, a déclaré Todd Krizelman, PDG de MediaRadar.

“Les CPC ont chuté en même temps que le volume des recherches ces 7 derniers jours. De nombreux concurrents se sont complètement retirés. Cela fait plusieurs jours que nous observons une baisse des CPC, des impressions et des dépenses quotidiennes et par conséquent une baisse des conversions”, a déclaré un utilisateur de Reddit dans un fil de discussion sur l’impact des coronavirus sur les CPC.

Has coronavirus impacted CPC’s? from r/PPC

 

Tout n’est pas si sombre… pour Amazon !

Il ne faut pas non plus faire des généralisations hâtives. De nombreux secteurs et entreprises verront au contraire leur chiffre d’affaires monter en flèche pendant cette période.

C’est notamment le cas d’Amazon qui, aux Etats-Unis, cherche à embaucher 100 000 nouveaux employés pour la logistique afin de répondre à la demande accrue d’expéditions. Elle augmentera également le salaire horaire des travailleurs occupant ces postes de 2 dollars supplémentaires aux États-Unis jusqu’en avril.

Plusieurs autres personnes avec lesquelles nous nous sommes entretenus ont déclaré qu’elles n’avaient pas encore constaté de changements spectaculaires ou qu’il était trop tôt pour voir des tendances. Nous continuerons donc à surveiller les effets du coronavirus sur le marketing digital dans les jours et les semaines à venir.

5/5 (1 Avis)

Directrice SEA

Je suis spécialisée en SEA et Google Ads depuis 2012, année où j'ai rejoint le siège social de La Redoute à Roubaix. Pendant 4 ans, j'ai occupé la fonction de responsable des flux Google Shopping et des comparateurs de prix dans l'équipe marketing de Matthieu Coilliot. À la suite de cette aventure, j'ai rejoint l'agence web Tink à Montréal en tant que consultante SEA, puis l'agence Labelium. Après 2 ans de vie au Canada, j'ai co-fondé l'Agence 90 où j'occupe le poste de directrice SEA.

Pas de commentaires

Publier un commentaire