Top
redirection ou canonique agence 90

Redirection 301 vs. Canonique : Quand les utiliser ?

Si vous faites face à une situation dans laquelle vous hésitez entre utiliser une redirection 301 ou une balise canonique pour votre SEO, cet article est fait pour vous. L’objectif sera d’identifier quand la mise en place de l’une ou de l’autre sera la plus judicieuse.

Avant de souligner les différences entre la redirection 301 et la balise canonique, tentons de les définir simplement.

La redirection 301

Une redirection 301 sert à rediriger de façon permanente une URL vers une autre.  D’un point de vue utilisateur, lorsque l’on tape une URL, la redirection 301 fera en sorte qu’on atterrisse sur une autre. Aucun contenu ne sera chargé sur l’URL originale, on sera juste rediriger vers la nouvelle URL affichant un contenu.

redirection 301 schema

Si vous vous mettez à rediriger un très grand nombre d’URL sur votre site, vous solliciterez votre serveur, ce qui pourrait nuire aux performances de vitesse de vos pages. Cependant, avec les l’utilisation d’un CDN, une bonne configuration de cache, couplés à une technologie de site solide, vous ne devriez pas vous faire de souci à ce propos.

⚙️ Concernant la mise en place d’une redirection 301, il y a beaucoup de façons d’y procéder. Mais si vous êtes sur Apache nous vous conseillons fortement d’établir vos redirections directement dans votre fichier .htaccess. Vous pouvez également mettre en place votre redirection dans le code source via un langage de script mais notre méthode recommandée reste tout de même à travers le fichier .htaccess.

💡 A noter que si vous utilisez WordPress, vous trouverez facilement des plugins qui vous permettront d’établir des redirections directement dans votre interface, sans aucune connaissance technique.

La balise canonique

Introduite par Google en 2009, la balise canonique offre aux webmasters la possibilité d’indiquer aux moteurs de recherche une URL à privilégier par rapport à une autre, pour l’indexation, lorsque ces dernières présentent un contenu similaire.

Nous allons y revenir plus tard dans cet article, mais globalement, si vous avez peur de générer du contenu dupliqué en raison de pages dont les contenus sont trop similaires, l’utilisation de la balise canonique peut être pertinente.

💡 Par exemple, si vous vendez une robe noire d’hiver disponible en plusieurs tailles sur votre site et que cette dernière génère une URL dédiée pour les tailles S, M, L et XL, et donc, des pages affichant exactement les mêmes informations sur le produit (seule la taille varie), vous pouvez placer une balise canonique au sein de ces pages “taille” avec comme URL, celle de fiche produit générale. Ainsi, Google ne prendra pas en compte pour l’indexation et le SEO vos pages “taille” mais seulement l’URL principale de la fiche produit.

⚙️ La balise canonique se place dans la section <head> de votre site et s’intègre comme ceci :

<link href=”https://votresite.fr/robe-noire-tropcool” rel=”canonical”>

Canonique ou redirection ?

Avant de plonger dans les détails, il est important de garder en tête que lorsque nous allons parler de redirections, il s’agit bien entendu de 301, mais cela peut également couvrir des redirections temporaires comme les 302 ou la redirection interne 307 (qui ne fait pas appel au serveur).

💡 Alors que la redirection est une directive (on redirige directement une page vers une autre), la balise canonique n’est qu’un indice, une indication que l’on donne aux différents moteurs de recherche. Cette distinction représente une différence majeure entre les deux éléments.

Cela signifie que même si vous mettez en place une balise canonique, un moteur de recherche peut décider de l’ignorer, et de prendre en considération une autre page pour son indexation.

👉 Prenons un exemple concret. Imaginons que vous avez deux pages similaires accessibles via deux URL différentes par leur extension : https://www.votresite.fr/vetements.htm et https://www.votresite.fr/vetements.html

Celle que vous voulez que Google indexe est l’URL avec l’extension .html. Par conséquent, vous placez une balise canonique dans chacune des deux pages pointant vers https://www.votresite.fr/vetements.html. Cependant, si une majorité de vos liens internes et externes pointent vers https://www.votresite.fr/vetements.htm et qu’en plus, cette URL est listée dans votre Sitemap XML, alors les moteurs de recherche pourraient décider d’ignorer la canonique qui pointent vers https://www.votresite.fr/vetements.html au profit de https://www.votresite.fr/vetements.htm vers laquelle beaucoup de signaux sont dirigés.

Pour résumer, malgré la balise canonique, Google peut privilégier d’autres signaux pour considérer une page comme celle qu’il indexera dans ses pages de résultats organiques.

➡️ Quand utiliser une redirection ?

Si vous avez deux pages qui présentent un contenu très similaire (ou dupliqué) et que vous n’avez pas besoin d’avoir ces deux pages en ligne sur votre site, nous vous conseillons de mettre en place une redirection de l’une vers l’autre.

Afin de vous apporter plus de concret, voici des exemples dans lesquels vous pouvez utiliser la redirection :

  • Si des produits de votre e-commerce ne sont plus en ligne en raison d’une rupture de stock définitive, d’une dépublication pour nouvelle collection etc…
  • Des pages qui présentent des contenus obsolètes que vous ne voulez pas mettre à jour. Nous vous conseillons tout de même de mettre à jour au maximum les informations traitées dans les contenus de vos pages.
  • Des pages qui ont été supprimées de votre site.
  • Des pages dont l’adresse URL a été modifiée.

⚠️ N’utilisez pas de redirection 301 si vous chercher à solutionner un problème temporaire. Si les produits en rupture de stock sur votre boutique en ligne seront disponibles bientôt, optez plutôt pour une redirection 302 indiquant à Google que ce remplacement de page est temporaire. De plus, certains CDN et navigateur web peuvent mettre vos redirections 301 en cache, ce qui signifie qu’il faudrait un peu de temps pour qu’elles soient annulées. Veillez donc à mettre en place la redirection adéquate à votre situation.

Enfin, la mise en place d’une redirection ralentira la fréquence à laquelle le robot du moteur de recherche crawlera/explorera l’ancienne URL (celle qui a été redirigée). Ce n’est pas un problème étant donné que celle à prendre en compte est l’URL vers laquelle cette redirection redirige, mais si vous décidez d’annuler cette redirection, cela aura un impact négatif puisque vous aurez réduit la fréquence à laquelle votre URL originale est explorée par les moteurs.

💡 Quand utiliser une balise canonique ?

La balise canonique peut également être utilisée dans beaucoup de situations. Cependant, son utilisation se réfère souvent à poser des rustines sur des URL mal construites qui ont généré une multitude de pages inutiles pour votre site. Pour nous, la mise en place d’une balise canonique doit être considérée que si vous ne pouvez pas faire autrement.

Si vous ne pouvez pas empêcher des URL avec des contenus similaires d’être crawlées via le robots.txt ou désindexées via une balise meta robots noindex, la balise canonique peut vous sauver la mise.

Voici quelques exemples concrets pour lesquels la balise canonique peut être mise en place :

  • Une URL générée par la version “imprimable” d’une page.
  • Les facettes et filtres d’une page. Par exemple, une URL qui affiche la même sélection de produits mais triée par prix. En gros, si le paramètre ajouté à l’URL ne change pas le contenu affiché, veillez à intégrer une canonique.
  • Des paramètres non voulus dans les URL. Certaines campagnes publicitaires ou la mise en place d’un tracking sur les pages de votre site généreront des paramètres dans vos URL que vous ne voudrez pas voir apparaitre dans les SERP Google.
  • Des produits qui vivent dans plusieurs catégories. C’est une situation qui arrive de plus en plus rarement, mais il arrive qu’un même produit présent dans plusieurs catégories d’un site, ait une URL spécifique selon la catégorie où il se trouve. Dans ce cas, nous avons un même produit accessible via différentes URL. Dans ce contexte, une balise canonique s’imposera pour indiquer aux moteurs de n’indexer qu’une seule URL.

Il y a parfois des exceptions !

Dans certaines situations, vous aurez un produit disponible en plusieurs couleurs. Ces variations de coloris généreront des URL dédiées qui afficheront un contenu extrêmement similaire entre elles (seul l’information “couleur” changera). Une balise canonique s’imposera donc, afin d’éviter de demander aux moteurs d’explorer des pages offrant quasiment les mêmes informations.

💡 Seulement, il arrive fréquemment qu’en SEO, les requêtes liées à la couleur d’un produit enregistrent un volume de recherche non négligeable ! Dans ce cas, nous vous conseillerons d’identifier via des outils de recherche de mots-clés comme SEM Rush les couleurs les plus recherchées et d’optimiser le contenu de vos fiches produits correspondantes afin de le rendre unique et visible pour ces requêtes. Etant donné que ces fiches produits seront retravaillées selon ces mots-clés avec un contenu unique, une balise canonique ne sera pas nécessaire.

5/5 (2 Avis)

Directeur SEO

Je m'appelle Gauthier Caizergues et je travaille dans le domaine du SEO depuis 2010, année durant laquelle j'ai forgé mes connaissances à travers plusieurs expériences entrepreneuriales. En 2014, j'ai intégré La Redoute dans l'équipe SEO de Renaud Joly et Grégory Florin. J'ai ensuite rejoint l'agence de marketing digital Labelium à Montréal, au Canada, où j'ai occupé le poste de directeur SEO pendant 2 ans. C'est à la suite de cette expérience que j'ai co-fondé l'Agence 90 où je suis directeur SEO.

Pas de commentaires

Publier un commentaire