Top
nofollow lien seo

Le nouveau traitement des liens nofollow par Google est actif

Google considère désormais les liens nofollow en tant qu’indices pour le crawl et l’indexation.

Depuis le dimanche 1er mars, Google traite l’attribut de lien nofollow comme un indice, plutôt que comme une directive, à des fins d’exploration et d’indexation. Google traite déjà tous les attributs de lien (sponsored, UGC et nofollow) comme des indices à des fins de classement et le fait depuis l’annonce initiale en septembre.

Introduit pour la première fois en 2005, l’attribut de lien nofollow a été créé pour empêcher les liens de spam de passer du link juice et de manipuler les signaux de ranking.

 

Rappel sur les attributs de liens

L’année dernière, Google a introduit de nouveaux attributs de lien pour le contenu sponsorisé et le contenu généré par les utilisateurs (UGC).

rel=”sponsored” : Cet attribut peut être utilisé pour identifier les liens sur votre site qui font partie d’une publicité, d’un parrainage ou d’un autre accord payant.

rel=”ugc” : Cet attribut est recommandé pour les liens apparaissant dans le contenu généré par les utilisateurs, comme les commentaires et les messages de forum.

rel=”nofollow” : Cet attribut peut être appliqué à tout scénario dans lequel vous souhaitez créer un lien vers une page mais ne souhaitez pas lui faire bénéficier d’un transfert de link juice pour son classement SEO.

 

Pourquoi Google a introduit ces nouveaux attributs ?

Gary Illyes et Danny Sullivan de Google, qui ont co-écrit l’annonce de septembre, ont déclaré que les nouveaux attributs servent à aider Google à mieux comprendre le web et permettent aux propriétaires de sites de classer la nature de leurs liens, s’ils le souhaitent.

Chose importante à retenir: la mise en œuvre de ces attributs n’affecte pas la visibilité de votre site et se fait sur une base volontaire.

 

Notre avis

“Si vous utilisiez le nofollow pour bloquer les zones sensibles de votre site que vous ne vouliez pas voir apparaître, il est probablement logique d’aller les bloquer d’une autre manière”, a déclaré Patrick Stox, responsable technique du référencement et ambassadeur de l’outil Ahrefs, à Search Engine Land. Il existe plusieurs moyens, tels que le robots.txt ou les balises meta, que vous pouvez utiliser pour réguler la façon dont Google explore et indexe les pages.

Quant à l’UGC et aux attributs Sponsored, leur mise en œuvre est volontaire. Si vous souhaitez fournir ces informations à Google (et aider Google à classer les types de liens), n’hésitez pas à le faire. Que vous le fassiez ou non n’aura pas d’impact sur votre site.

5/5 (1 Avis)
Partager

Directeur SEO

Je travaille dans le domaine du SEO depuis 2010, année durant laquelle j'ai forgé mes connaissances à travers plusieurs expériences entrepreneuriales. En 2014, j'ai intégré La Redoute dans l'équipe SEO de Renaud Joly et Grégory Florin. J'ai ensuite rejoint l'agence de marketing digital Labelium à Montréal, au Canada, où j'ai occupé le poste de directeur SEO pendant 2 ans. C'est à la suite de cette expérience que j'ai co-fondé l'Agence 90 où je suis directeur SEO.

Pas de commentaires

Publier un commentaire