Top
erreurs bannir strategie mots clés

Les erreurs à bannir dans votre stratégie de mots-clés

Une bonne stratégie de mots-clés est une étape essentielle pour les entreprises qui veulent générer des prospects en ligne grâce au SEO. Dans cet article, nous allons aborder certaines erreurs courantes de stratégie de mots-clés que les entreprises devraient corriger.

Saviez-vous que Google reçoit plus de 40 000 recherches par seconde chaque jour, selon le site Internet Live Stats ? C’est une source importante d’opportunités potentielles que vous pouvez exploiter.

Le ciblage des bons mots-clés est un facteur très important pour assurer le succès de votre stratégie Search.

Bien que vous ayez une orientation générale pour votre stratégie de mots-clés, ne vous laissez pas surprendre par des erreurs courantes qui peuvent diluer vos efforts. Il est important de concentrer vos ressources sur la rédaction de contenu visant des mots-clés qui vous permettront d’attirer des prospects qualifiés.

evolution visibilité mots-clés sem rush

 

Voici une liste des erreurs les plus courantes à bannir.

 

Cibler un trop grand nombre de mots-clés

Une erreur courante que les entreprises commettent lorsqu’elles investissent dans le SEO est de cibler trop de mots-clés. Trop de mots-clés peut nuire à votre ciblage et conduire à un contenu peu clair. Vous créerez probablement une autorité trop large plutôt que concentrée sur une thématique précise.

À moins que votre site web ne soit très bien établi et ne figure déjà sur la première page de Google pour certains mots-clés à forte concurrence, il sera difficile d’avoir suffisamment de poids pour faire bouger l’aiguille sur plusieurs mots-clés à la fois. Vous aurez plus de succès en vous concentrant sur quelques cibles seulement et en prenant des actions pour les aider à se positionner.

Il est préférable de se concentrer sur un ou même deux groupes de contenu au départ. Cela signifie se concentrer sur un mot-clé principal pour une page principale, et sur de nombreuses variantes plus long tail, souvent sous la forme de pages statiques, de billets de blog ou de sous-catégories pour un site e-commerce.

 

Accorder trop d’importance aux mots-clés marque

Votre marque comporte probablement de nombreux termes et un jargon que vous utilisez pour décrire vos services et vos produits. Une erreur SEO très courante que nous voyons les entreprises faire est de croire à tort que ce jargon est répandue. En fait, presque toutes les entreprises avec lesquelles nous travaillons se trompent en pensant que leurs termes de marque sont plus couramment utilisés qu’ils ne le sont en réalité.

Pour réussir en Search Marketing, vous devez souvent réduire votre ciblage de mots-clés à des phrases simples qui sont couramment recherchées et comprises par les internautes. Essayez donc de trouver un langage simple et direct, même s’il s’agit d’une expression que vous n’avez jamais utilisée auparavant.

Pendant que vous rassemblez vos idées de mots-clés cibles, suivez ces conseils :

  • Soumettez chaque idée de mots-clés à des outils SEO pour en mesurer le volume de recherche et à quel point il sera difficile d’être visible.
  • Assurez-vous que vos mots-clés cibles soient recherchés au moins 100 fois par mois. Bien entendu, rien ne vous empêche de viser des mots-clés avec un plus grand volume de recherche.
  • Tout mot-clé ayant un faible volume de recherche mensuel ne vaut pas le temps et les efforts qu’il faut y consacrer, même s’il s’agit du mot à la mode du moment.

Il y a cependant une exception à cette règle. Vous voulez vous positionner dans les moteurs de recherche pour votre marque ? Cela commencera probablement à se faire automatiquement si vous utilisez de bonnes pratiques de référencement sur votre site web. Cependant, il faudra absolument suivre votre positionnement pour les noms et expressions liées à votre entreprise, y compris le nom de votre entreprise avec une localisation géographique (si vous opérez dans des zones géographies spécifiques), et ajouter votre marque aux balises de titre de vos pages. L’ajout de votre entreprise dans les annuaires vous aidera également à gagner de l’autorité pour votre nom de marque.

 

Mesurer les mauvais KPI

Une bonne stratégie de mots-clés signifie un positionnement haut pour les bons mots-clés (ceux qui permettent des conversions), et pas seulement pour une grande quantité de mots-clés.

Conseil : il est en fait assez normal, dans une toute nouvelle stratégie de mots-clés, de voir son classement baisser pour certains termes, car on ré-optimise pour des termes meilleurs et plus pertinents. Ainsi, pendant cette période, vous pouvez voir le trafic diminuer tandis que le nombre de prospects augmente.

En plus de surveiller les positions de vos mots-clés :

  • Surveillez votre trafic organique.
  • Cependant, vous devez vous assurer que si vous mesurez le trafic, le taux de conversion des prospects qualifiés augmente également.
  • Le taux de conversion du trafic organique est donc la mesure à surveiller de près.

Le taux de conversion organique devrait augmenter régulièrement au fil du temps, à mesure que vous affinez votre stratégie de mots-clés. Seuls les mots-clés qui génèrent du trafic, les convertissent et ont un sens pour votre produit ou votre entreprise valent la peine d’être suivis. Faites donc bien attention aux articles de blog et aux pages de votre site qui vous apportent des prospects qualifiés.

 

Lutter pour des mots-clés qui ne sont pas viables

Les mots-clés les plus pertinents pour votre entreprise ont un volume de recherche élevé un Keyword Difficulty faible (score indiquant la difficulté à bien se positionner sur un mot-clé). Il existe quelques exceptions à cette règle, mais pour les novices en SEO, il s’agit d’une excellente règle empirique.

Parfois, les entreprises se battent pour des mots-clés qui ne répondent pas à tous ces critères. Elles se disent “Nos concurrents se classent pour ce mot-clé et par conséquent, nous le devrions aussi”, même si le terme n’est pas pertinent pour leur entreprise ou présente un niveau de difficulté élevé. Il vaut mieux être plus pragmatique dans sa stratégie de mots-clés et trouver de nouvelles variantes de phrases clés que de se lancer tête baissée dans les mêmes requêtes pour lesquelles il sera impossible d’être visible.

En particulier lorsque vous vous lancez dans la recherche payante, être dans une “guerre d’enchères” avec vos concurrents est un bon moyen d’épuiser rapidement votre budget.

Tout d’abord, vous devez vous différencier et vous construire sur des mots-clés de longue traîne afin de pouvoir gagner une certaine autorité. La différenciation peut vous aider à éviter de coûteuses guerres d’enchères avec des concurrents trop semblables.

Conseil : certaines entreprises peuvent être compétitives sur des mots clés de haute difficulté, mais ces entreprises sont déjà très présentes dans les moteurs de recherche. Il est bon de garder quelques mots-clés “à haute difficulté et à fort volume” dans votre poche comme objectif à long terme, et comme quelque chose vers lequel vous pouvez vous orienter avec vos groupes de contenu.

 

Ne pas tenir de blog et ne pas soutenir la croissance de vos mots-clés

Toute stratégie de mots-clés, quel que soit votre type d’entreprise, nécessite une attention constante du côté du marketing de contenu et de l’optimisation du site web. Pour de nombreuses entreprises, cela peut signifier un billet de blog par semaine. Pour les secteurs d’activité plus saturés en contenu, il peut être nécessaire de bloguer deux fois par semaine ou plus.

Renforcez toujours votre temps de publication par des optimisations, telles que l’ajout de liens internes sur votre site web, en particulier pour les nouvelles pages visant de nouveaux mots-clés. Mettez des liens dans la bonne direction pour que tous les articles de votre blog pointent vers des pages importantes, comme celles qui contiennent une offre de conversion et un formulaire.

 

Ne pas utiliser une landing page optimisée par mot-clé et conversion

Cela nous amène à notre prochain point: essayer de se classer pour les mots-clés et s’assurer que la page de destination offre un moyen clair de faire réaliser une conversion par l’internaute. Une page optimisée par mot-clé ne suffit pas. Ajoutez des offres de contenu, effectuez des tests A/B sur les messages et ayez toujours un call-to-action très clair pour vous assurer de diriger l’utilisateur où vous le désirez.

Là encore, en affinant votre référencement ou votre landing page au fil du temps, vous pouvez voir le taux de conversion augmenter progressivement.

Conseil : les pages construites à des fins SEO et les pages d’atterrissage ne sont pas très différentes. Toutes deux tentent de convertir les gens en nouveaux leads en recueillant des informations à l’aide d’un formulaire. Toutefois, les pages SEO ont tendance à se concentrer sur les mots clés du bas de l’entonnoir étroitement liés à votre offre commerciale, tandis que les pages d’atterrissage font généralement la promotion d’une offre de contenu, comme l’inscription à un e-book ou à un webinaire.

 

Se concentrer uniquement sur le nouveau contenu et non sur l’ancien

“Publier, publier, publier” est sans aucun doute le mantra des stratégies de mots-clés. Vous devez créer rapidement beaucoup de nouveaux contenus et de nouvelles pages SEO pour pouvoir constater des améliorations. Ainsi, les entreprises oublient parfois de tirer profit du matériel qu’elles possèdent déjà et des anciennes pages qui ont acquis une forte autorité.

Rafraîchir l’ancien contenu et le ré-optimiser pour de nouveaux mots-clés sont deux bonnes tactiques pour booster votre SEO. Il suffit de trouver une meilleure cible de mots clés avec une intention de recherche plus claire ou plus de volume, et d’optimiser votre ancienne page tout en ajoutant quelques liens internes avec la nouvelle cible de mots clés sur votre site. Google aime voir du contenu frais, alors n’ayez pas peur d’apporter des améliorations mineures à vos anciens contenus, comme l’ajout de nouveaux paragraphes, d’images et de titres riches en mots clés !

 

Ne pas exploiter Google Ads

Google Ads est un bon moyen de mettre à l’épreuve votre stratégie de mots-clés organiques et de l’étendre rapidement pour tester et voir des leads arrivent plus tôt dans l’entonnoir. La rédaction d’annonces et des landing pages pour vos mots-clés Google Ads nécessitera un travail supplémentaire, ainsi qu’une recherche et une surveillance continues des CPC pour optimiser votre stratégie SEA.

Mais si vous avez un certain budget à dépenser, vous devriez lancer une campagne Google Ads dès le début, parallèlement à votre stratégie SEO. Heureusement, une grande partie du contenu que vous créez pour la génération de leads organiques peut également être utilisée pour votre campagne Google Ads, les deux vont donc de pair.

Les entreprises qui s’appuient uniquement sur une stratégie de recherche organique ignorent souvent qu’il faut du temps, voire des mois, pour voir une véritable traction. Une campagne payante peut donc vous aider à obtenir rapidement des résultats et à atteindre vos objectifs de prospects pendant que vous travaillez à la création d’un contenu optimisé pour SEO.

5/5 (2 Avis)
Partager

Directeur SEO

Je m'appelle Gauthier Caizergues et je travaille dans le domaine du SEO depuis 2010, année durant laquelle j'ai forgé mes connaissances à travers plusieurs expériences entrepreneuriales. En 2014, j'ai intégré La Redoute dans l'équipe SEO de Renaud Joly et Grégory Florin. J'ai ensuite rejoint l'agence de marketing digital Labelium à Montréal, au Canada, où j'ai occupé le poste de directeur SEO pendant 2 ans. C'est à la suite de cette expérience que j'ai co-fondé l'Agence 90 où je suis directeur SEO.

Pas de commentaires

Publier un commentaire