Top
partage ecran messenger app

Facebook lance le partage d’écran dans l’application Messenger mobile

Facebook étend ses options de partage d’écran dans Messenger à la fois à Messenger Rooms et à l’application mobile, offrant ainsi un nouveau moyen de participer à des appels vidéos encore plus interactifs.

Comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessous, lorsque vous êtes dans un appel vidéo Messenger, vous avez maintenant la possibilité de faire glisser le panneau d’options (en bas de l’écran) vers le haut afin de voir plus d’options pour votre appel. Vous y verrez une nouvelle option pour “Partager votre écran”. Touchez cette option et vous commencerez à diffuser l’écran de votre appareil à toutes les autres personnes du chat vidéo.

partage ecran messenger app

Comme expliqué par les équipes de Messenger :

“Le partage d’écran permet aux gens de partager instantanément leur écran avec leurs amis et leur famille, en tête à tête ou lors d’un appel vidéo de groupe avec un maximum de huit personnes, et jusqu’à 16 personnes dans Messenger Rooms, tout en utilisant l’application Messenger sur leur appareil mobile. Nous savons que les gens essaient plus que jamais de rester connectés, et le partage d’écran est la dernière fonction que nous mettons en place pour rapprocher les gens”.

💡 Facebook a ajouté le partage d’écran à l’application Messenger et dans les applications web plus tôt dans l’année, dans le cadre de la refonte de l’application de bureau, pour répondre à l’intérêt croissant pour des appels en visioconférence dans le contexte du confinement lié au COVID-19. Désormais, les utilisateurs pourront également l’utiliser sur leur smartphone, ce qui ajoute une série de nouvelles possibilités de collaboration et de partage.

“Que vous souhaitiez partager les souvenirs de votre film de vacances, faire des achats en ligne à plusieurs ou naviguer sur les réseaux sociaux, le partage d’écran vous permet de rester en contact et proche de vos proches, même si vous êtes physiquement séparés.”

partage ecran exemple messenger

En avril dernier, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a déclaré que plus de 700 millions de personnes passaient des appels vidéo dans les applications Facebook chaque jour, et que la demande de chat vidéo avait plus que doublé dans le contexte de la crise mondiale. En outre, l’utilisation des chats vidéo de groupe a également été multipliée par 10, les gens cherchant d’autres moyens de rester en contact tout en étant physiquement séparés.

Avec le retour du confinement dans de nombreuses régions du monde, qui devrait se poursuivre pendant un certain temps encore, il est logique de proposer davantage de moyens de se connecter, et la possibilité de passer rapidement au partage d’écran pendant un chat facilitera l’ajout de contexte et l’engagement via l’application.

👉 Pour les utilisateurs professionnels, cela pourrait également constituer un nouveau moyen de faciliter les relations clients et d’accroître la transparence. Il y a évidemment des limites à cela, car vous ne voulez peut-être pas tout partager sur votre écran, mais cela pourrait fournir un autre moyen d’illustrer rapidement un point, ou de fournir des conseils, ou même simplement de se connecter avec les clients et les vendeurs en face à face, même si ce n’est que sous forme numérique.

Tout le monde ne voudra pas le faire, vous devez donc faire preuve d’une certaine prudence. Mais cela pourrait être une autre option à envisager dans votre démarche.

Dans des appels passés via Messenger Rooms, le partage d’écran permettra aux utilisateurs de rendre leur écran visible par un maximum de 16 personnes à la fois.

Cette fonctionnalité peut être utilisée de différentes manières et, comme nous l’avons déjà dit, avec le grand nombre de personnes qui se tournent maintenant vers les chats vidéo pour rester en contact, ce sera sans aucun doute un ajout populaire et utile pour les utilisateurs.

5/5 (1 Avis)

Directrice SEA

Je m'appelle Gwendoline Ente, spécialisée en SEA et Google Ads depuis 2012, année où j'ai rejoint le siège social de La Redoute à Roubaix. Pendant 4 ans, j'ai occupé la fonction de responsable des flux Google Shopping et des comparateurs de prix dans l'équipe marketing de Matthieu Coilliot. À la suite de cette aventure, j'ai rejoint l'agence web Tink à Montréal en tant que consultante SEA, puis l'agence Labelium. Après 2 ans de vie au Canada, j'ai co-fondé l'Agence 90 où j'occupe le poste de directrice SEA.

Pas de commentaires

Publier un commentaire