Top
nouveautés google sea

10 nouveautés Google Ads à tester en 2021

2020 touche à sa fin et cette année n’a pas manqué de nouveautés pour les annonceurs utilisant Google Ads. En effet, Google n’a cessé de lancer de nouveaux formats d’annonces et de nouvelles fonctionnalités à un rythme effréné.

Bien qu’elles soient trop nombreuses pour être toutes mentionnées, les experts de notre agence Google Ads ont voulu regrouper pour vous les fonctionnalités les plus intéressantes. Dans cet article, nous allons donc passer en revue certaines des tendances les plus importantes de Google en matière de publicité qui ont été lancées en 2020, afin que vous puissiez garder une longueur d’avance en 2021.

Voici les 10 nouveautés Google Ads à tester en 2021.

Nouvelle opportunité de croissance avec les campagnes Discovery

Les annonces Google Discovery apparaissent sur plusieurs plateformes de Google (dont YouTube, Promotions dans Gmail et Google Discovery) et peuvent être utilisées pour atteindre de nouveaux clients potentiels avec un contenu pertinent et riche tout au long du parcours d’achat de l’utilisateur. Les campagnes Discovery combinent donc des creatives attractives et des possibilités de ciblage de l’audience performantes pour créer une nouvelle expérience publicitaire. Voici un exemple d’annonces Discovery ci-dessous.

campagne google discovery

 

Le programme “Acheter sur Google” est désormais gratuit

Google a annoncé une mise à jour majeure du programme Shopping Actions qu’ils appellent désormais “Acheter sur Google”. Google supprime les frais de commission de 5 à 15 % pour les marchands qui vendent des produits par le biais d’une annonce “Acheter sur Google”. Amazon, Cdiscount et d’autres places de marché font généralement payer aux marchands 10 à 15 % de leurs frais de commission en fonction de la catégorie produit. Google a également annoncé des intégrations avec PayPal et Shopify afin de faciliter la tâche aux marchands et va même leur permettre de soumettre leur flux produit Amazon afin de se lancer sur la plateforme plus facilement.

Nouvelles exigences pour les flux produits du Merchant Center

Google a annoncé de nouvelles exigences pour les flux produits soumis dans Google Merchant Center. Elles arrivent à un moment où les flux produits deviennent de plus en plus importants pour les marques et les retailers : c’est la base pour les annonces Google Shopping, des nouveaux listings Google Shopping gratuits, des listings “Acheter sur Google” et des annonces de reciblage dynamique qui utilisent les flux produits sur le Réseau Display de Google. Parmi ces nouvelles exigences, l’instauration de nouveaux champs au sein du flux tels que le champ product_detail ainsi que le champ product_highlight qui ont pour objectif d’aider Google à matcher plus précisément les termes de recherche avec les produits des annonceurs.

Lancement du “retrait sans contact” pour les Local Inventory Ads

Cette nouvelle fonctionnalité intervient à un moment où la demande des consommateurs en terme de sécurité pour effectuer leurs achats ne cesse d’augmenter. Pour accroître leurs ventes, les marchands qui ont des magasins physiques doivent absolument avoir des Local Inventory Ads. Il peut s’agir d’un investissement important au début, mais nous nous attendons à ce que ces publicités permettent d’accroître les ventes en magasin. Pour les commerçants qui diffusent déjà des Local Inventory Ads, il leur suffit de s’assurer qu’ils répondent aux exigences de Google en matière de retrait sans contact pour activer le badge.

Listings Google Shopping gratuits

Google a ouvert sa plateforme Google Shopping aux listings Google Shopping gratuits pour les marchands qui ont accepté de soumettre leur flux produit optimisé sur Google Merchant Center. Nous considérons cela comme un changement positif pour nos clients et tous les annonceurs qui ont déjà investi dans la création d’un flux produit. Bien que le volume de ce programme soit encore faible, les annonceurs qui n’ont pas encore lancé de campagnes Google Shopping payantes pourront également en créer afin de gagner en volume en mixant les deux !

google shopping listings organiques et payants

Nouvelles fonctionnalités axées sur les ventes en magasin

Selon Google, les recherches “disponible près de chez moi” ont augmenté de plus de 100 % dans le monde depuis 2019 et 66 % des acheteurs ont déclaré qu’ils prévoyaient de faire davantage leurs achats dans les petites entreprises locales. Il est par conséquent logique que Google investisse dans le commerce local en proposant plusieurs nouvelles fonctionnalités axées sur les ventes en magasin, en lançant notamment des fonctionnalités “à prendre plus tard” pour les Local Inventory Ads. Cela concerne les produits que le marchand n’a pas en stock en ce moment, mais dont il pourra préciser le jour du retour en stock !

Déploiement des extensions de formulaires

L’année dernière, Google avait d’abord déployé des extensions de formulaires pour les campagnes sur le réseau de recherche, permettant aux entreprises de collecter facilement des informations des formulaires sans que les utilisateurs soient nécessairement redirigés sur leur site web pour les remplir. Mieux encore, les formulaires Google sont désormais préremplis pour les utilisateurs connectés sur les propriétés de Google. Cette année, Google a déployé les extensions de formulaires à d’autres propriétés : YouTube, les annonces Discovery ainsi que le Display.

Ciblage de nouvelles requêtes avec Shopping Showcase

Alors que de nombreux experts Google Ads ont tendance à considérer Google Shopping comme un moteur essentiel pour capter la demande, vous pouvez désormais également cibler les requêtes situées plus en haut du funnel (des requêtes assez génériques) en lançant les campagnes Google Shopping Showcase. Cela vous permet donc d’atteindre les acheteurs à toutes les étapes du parcours d’achat.

Les campagnes Google Shopping Showcase doivent être utilisées dans tout compte où la croissance est une priorité. Il existe un nombre croissant de requêtes pour lesquelles seul le format Showcase est diffusé, et si il n’y a pas de campagne Google Shopping Showcase active, l’annonceur perdra ces impressions et donc des clients potentiels.

Si vous utilisez déjà les campagnes Showcase, 2021 est le moment idéal pour réévaluer vos campagnes : Ne vous contentez pas d’optimiser vos campagnes Showcase en modifiant les enchères. Bien que les campagnes Showcase soient une sorte de PLA, elles nécessitent beaucoup plus d’attention pour atteindre leur croissance voulue. Veillez à mettre en évidence les promotions, à changer régulièrement les annonces en fonction de la saisonnalité et, enfin, à prêter attention aux tendances de recherche.

Déploiement massif de l’attribution Amazon

Au troisième trimestre 2020, il y avait six fois plus d’annonceurs qui ont déployé l’attribution Amazon qu’au premier trimestre 2019. Les vendeurs Amazon incluent ces mesures pour mieux évaluer l’impact des canaux autres qu’Amazon sur leurs ventes globales Amazon.

Mises à jour importantes du rapport sur les termes de recherche

En septembre 2020, Google a procédé à une mise à jour importante de ses rapports sur les termes de recherche, en supprimant les requêtes qui étaient considérées comme n’ayant pas été recherchées par un nombre suffisant d’utilisateurs uniques, dans un souci de protection de la vie privée.  Cependant, les annonceurs ont toujours une visibilité sur la plupart des requêtes qui représentent la majorité de leurs dépenses publicitaires. Les annonceurs doivent donc continuer à utiliser les rapports de requête de recherche pour optimiser leurs campagnes Google Ads. Si la tendance de Google à élargir la définition de “variantes proches” est un indicateur de la manière dont Google pourrait finir par élargir le nombre de requêtes exclues des rapports de recherche, il se pourrait que nous assistions bientôt à une nouvelle réduction de la visibilité…

5/5 (1 Avis)

Directrice SEA

Je m'appelle Gwendoline Ente, spécialisée en SEA et Google Ads depuis 2012, année où j'ai rejoint le siège social de La Redoute à Roubaix. Pendant 4 ans, j'ai occupé la fonction de responsable des flux Google Shopping et des comparateurs de prix dans l'équipe marketing de Matthieu Coilliot. À la suite de cette aventure, j'ai rejoint l'agence web Tink à Montréal en tant que consultante SEA, puis l'agence Labelium. Après 2 ans de vie au Canada, j'ai co-fondé l'Agence 90 où j'occupe le poste de directrice SEA.

Pas de commentaires

Publier un commentaire