Top
croissance instagram plus faible que prévu

Instagram: Une croissance des utilisateurs plus faible que prévu en 2019

Un récent rapport dédié à la croissance du nombre d’utilisateurs d’Instagram a révélé que le réseau social a enregistré en 2019 une croissance à un chiffre (seulement) pour la toute première fois.

Les données publiées par eMarketer montrent que la base d’utilisateurs américains d’Instagram a augmenté de 6,7 % en 2019, ce qui représente une baisse par rapport à la croissance de 10,1 % de 2018. C’est la première fois que le réseau social appartenant à Facebook enregistre une croissance du nombre de ses utilisateurs à un chiffre.

À compter de 2020, eMarketer estime qu’Instagram connaîtra une croissance plus lente que ce qui était prévu.

Croissance du nombre d'utilisateurs Instagram

 

eMarketer estime que la croissance sera de 4,5 % en 2020, révisée à la baisse par rapport à 5,4 %, et en 2021, elle sera de 3,2 % au lieu de 4,1 %. Le fait que les tranches de personnes plus âgées ne rejoignent pas le réseau social aussi rapidement que prévu contribue au ralentissement général de la croissance d’Instagram.

En plus des groupes d’âge plus âgés qui ne se joignent pas à Instagram, eMarketer a attribué la croissance plus lente que prévu du nombre d’utilisateurs à la concurrence accrue de Snapchat et de TikTok.

En revanche, un domaine où Instagram enregistre des gains plus importants que prévu est celui des utilisateurs américains âgés de 25 à 34 ans. Toutefois, on ne s’attend pas à ce que la croissance au sein de cette tranche démographique change de façon importante au cours des prochaines années.

 

Le deuxième plus important réseau social aux Etats-Unis

Bien que ces chiffres soient en baisse, Instagram devrait tout de même maintenir sa position de deuxième réseau social le plus utilisé aux États-Unis, derrière Facebook.

La lente croissance du nombre d’utilisateurs ne devrait pas avoir d’impact sur les revenus publicitaires car eMarketer estime que les revenus publicitaires continueront de croître à des taux élevés à deux chiffres.

Le cabinet d’analyse estime que la plateforme a généré 9,45 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2019 et qu’elle connaîtra une croissance de 46,6 % pour atteindre 13,86 milliards de dollars en 2020. Les nouveaux formats d’annonces publicitaires comme le boost de publications permettent aux annonceurs de disposer de plus d’options pour toucher leur audience.

De plus, les Shoppable Ads qui sont actuellement en bêta sur la plateforme joueront un rôle majeur dans la croissance future d’Instagram.

5/5 (1 Avis)

Directrice SEA

Je m'appelle Gwendoline Ente, spécialisée en SEA et Google Ads depuis 2012, année où j'ai rejoint le siège social de La Redoute à Roubaix. Pendant 4 ans, j'ai occupé la fonction de responsable des flux Google Shopping et des comparateurs de prix dans l'équipe marketing de Matthieu Coilliot. À la suite de cette aventure, j'ai rejoint l'agence web Tink à Montréal en tant que consultante SEA, puis l'agence Labelium. Après 2 ans de vie au Canada, j'ai co-fondé l'Agence 90 où j'occupe le poste de directrice SEA.

Pas de commentaires

Publier un commentaire