Top
john mueller question google

Ne surchargez pas vos pages catégories de contenu selon Google

John Mueller, de Google, a été interrogé sur la quantité de contenu que vous devriez mettre sur vos pages de catégories, qu’il s’agisse de pages de catégories d’un e-commerce ou d’autres pages de catégories.

En résumé, John a répondu qu’un “petit peu de contenu est toujours utile”, mais qu’il ne faut pas en faire trop.

John a déclaré que ce n’était pas la peine de transformer votre page catégorie en un article de blog. Il a ajouté que parfois l’ajout de trop de contenu diluait la valeur de ces pages.

L’employé de Google répète bien dans son intervention dans la vidéo SEO Office Hours ci-dessous qu’il faut éviter de faire en sorte que vous ayez un trop plein de contenu texte à la Wikipédia en bas de vos pages catégories. Sur une page catégorie, vous pouvez fournir un peu de contexte mais vous n’avez pas besoin de vous classer pour tous les mots-clés relatifs à la thématique abordée. John a ajouté que cela ne fait que diluer la vue d’ensemble de ces pages parce que cette dernière a pour but de se positionner sur des mots-clés en lien avec la catégorie mais aussi avec les produits qu’elle liste.

📱 Cette réponse fait aussi écho au déploiement du mobile first index et a l’impact sur la ligne de flottaison et l’affichage du listing produits que pourrait avoir un long contenu affiché en haut d’une page catégorie pour l’UX. Bien que vous puissiez cacher ce contenu derrière un accordéon.

Cependant, John Mueller a indiqué qu’il était utile d’avoir du contenu texte sur ces pages pour apporter plus de contexte.

 

Contenu en haut vs. en bas

Le second point abordé dans cette vidéo était relatif au poids d’un contenu texte affiché en haut d’une page catégorie par rapport au bas de la page.

John a expliqué que Google avait plus de facilité à prendre en compte le contenu affiché en haut (puisqu’il lit une page de haut en bas) mais qu’il n’y avait pas une grande différence en termes d’impact par rapport à du contenu intégré en bas de la page.

 

Notre avis

L’expérience que nous avons avec nos clients nous conforte dans le fait que les indications de John Mueller ne sont pas à suivre à la lettre. En effet, en ajoutant un contenu d’au moins 1000 mots en bas de vos pages catégories, vous augmenterez leur visibilité organique.

Une approche toute simple que nous vous recommandons est d’identifier les questions les plus posées en rapport avec la thématique de votre page catégorie, puis d’y répondre en 150 mots (par question) à travers du texte. Cela peut paraître bête et méchant mais les résultats apparaitront sur le court/moyen terme. N’oubliez jamais que le contenu est roi en SEO

5/5 (1 Avis)

Directeur SEO

Je m'appelle Gauthier Caizergues et je travaille dans le domaine du SEO depuis 2010, année durant laquelle j'ai forgé mes connaissances à travers plusieurs expériences entrepreneuriales. En 2014, j'ai intégré La Redoute dans l'équipe SEO de Renaud Joly et Grégory Florin. J'ai ensuite rejoint l'agence de marketing digital Labelium à Montréal, au Canada, où j'ai occupé le poste de directeur SEO pendant 2 ans. C'est à la suite de cette expérience que j'ai co-fondé l'Agence 90 où je suis directeur SEO.

1 Commentaire
  • Jonathan CAPPE
    15 septembre 2021 at 10 h 36 min

    Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Un bon contenu de 1000 mots en bas des pages catégories fait grandement la différence !

Publier un commentaire