Comment Google traite-t-il l’écriture inclusive ?

par | 14 Juin 2021 | SEO

Alors que de plus en plus de rédacteurs web tentent d’écrire en utilisant une approche inclusive, Google s’adapte-t-il pour comprendre ce langage et classer ce contenu par rapport à des requêtes qui ne le sont pas forcément ?

 

Écriture inclusive. C’est quoi déjà ?

L’écriture inclusive vise à répondre aux idéaux d’égalitarisme en évitant les expressions qui expriment ou impliquent des idées sexistes. L’objectif étant de faire évoluer les mentalités à propos de l’égalité entre homme et femme en employant un langage qui inclut tous les genres. En d’autres termes, l’écriture inclusive va chercher à féminiser les mots, historiquement employés dans leur masculin, en y ajoutant en guise de terminaison, un point médian ou un tiret suivi de leur féminin.

Exemple : les commerçant·e·s

Il y a cependant plusieurs formats qui peuvent être appliqués :

  • les commerçantEs
  • les commerçant-e-s
  • les commerçant(e)s
  • les commerçant/e/s

 

Comment Google traite les contenus rédigés en écriture inclusive ?

Google peut-il classer un contenu de ce type aussi bien qu’un contenu qui n’est pas rédigé en utilisant l’écriture inclusive ? Y a-t-il un inconvénient pour votre SEO et votre classement dans Google à écrire d’une manière plus inclusive ou non ?

👉 John Mueller, de chez Google, a répondu qu’il n’y avait pas d’impact.

Cette réponse répond à la question posée dans la vidéo ci-dessous.

Lorsqu’on demande à John si le fait d’écrire de cette façon pouvait avoir un impact sur les rankings Google, il n’a pas répondu par l’affirmative, mais cela dépend de la requête en question…

Dans l’exemple spécifique donné par Michael Lewittes, la personne qui interroge John Mueller, voici la réponse fournie : « Je ne pense pas que cela puisse affecter le classement ». Mais cela peut-il avoir un impact sur d’autres aspects ?

⚠️ Cependant, la conversation aborde l’écriture inclusive en langue anglaise, qui présente des spécifiés visant à la traiter différemment par Google que l’écriture inclusive en langue française.

 

Le traitement en langue française : attention à l’impact

Pour comprendre comment Google traite l’écriture inclusive dans la langue de Molière, Olivier Andrieu d’Abondance.com a réalisé la vidéo ci-dessous dont les conclusions sont les suivantes :

  • Si la requête est tapée en écriture inclusive dans le moteur de recherche, vous trouverez des résultats relatifs à des contenus rédigés en écriture inclusive. Par contre, vous trouverez beaucoup moins de contenus n’intégrant pas ce format.
  • Si la requête tapée n’est pas inclusive, et donc au format classique, des résultats classiques ressortiront. Dans le même temps, il y aura très peu de résultats inclusifs dans les SERP.

👉 La rédaction de contenus en langage inclusif doit donc être adoptée si vous voulez spécifiquement apparaitre sur des requêtes dans ce format. Sans quoi, vous n’apparaitrez pas sur des requêtes non-inclusives. Il y a bien un impact en SEO.

Actuellement, les volumes de recherche concernant les requêtes en langage inclusif sont très faibles. Il n’y a donc pas d’intérêt en SEO à opter pour ce format, sous peine de ne pas apparaitre sur des requêtes tapées dans un format classique (avec un genre défini).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Podcasts

A Propos

Nous sommes une agence de Marketing Digital experts SEO, SEA, Amazon et Social Media. Retrouvez au sein de notre notre blog toutes les dernières informations concernant l’univers du marketing digital et nos astuces pour mener votre propre stratégie de Référencement Naturel, et Publicité Amazon, sur Google et les Réseaux Sociaux.

Les incontournables

Obtenir un bon backlink en SEO

Histoire des réseaux sociaux

Comment trouver un sitemap ?

Qu’est-ce que le CPC ?

Stratégie Google Ads

Budget Facebook Ads

Balise titre SEO

Pourquoi mon site n’apparait pas sur Google ?

Audience Google Ads

Tout savoir sur le cache Google

TOP 10 des extensions WordPress pour la vitesse de votre site

Quand poster sur Instagram ?

Badge de protection Google

Tout connaître sur le contenu dupliqué

Qu’est-ce que le SEO ?

ACos Amazon

Choisir son consultant Google Ads

Amazon Brand Registry

Comment créer des campagnes Performance Max ?

5 façons d’optimiser votre temps de chargement

Tout savoir sur le balise canonique

Intention de recherche en SEO

Comment savoir si un compte Instagram a de faux followers ?

Quand publier sur Facebook ?

Amazon Explore

Les mots en gras sont-ils importants pour le SEO ?

Les liens sortants sont-ils importants en SEO ?

Qu’est-ce IndexNow ?

Guide des campagnes Google Ads

Quand publier sur LinkedIn ?

Les choses à surveiller avant d’ajouter un disallow au robots.txt

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Qu’est-ce que AMP ?

Définition du PageRank

Contenu caché et SEO

Les défis du SEO

Google Ads : clics vs. impressions

Que veut dire hashtag ?

Comment devenir un vendeur rentable sur Amazon ?

Qu’est-ce que Google Discover ?

Quand publier sur Twitter ?

Définition de l’E-E-A-T

Yandex n’est pas le moteur de recherche numéro 1 en Russie

Amazon Seller Central vs. Vendor Central

Conseils Google Performance Max

Amazon Vine

Créer une fiche d’établissement Google

Générateur de balises Schema

Expression exacte en Google Ads

Comment calculer un taux de conversion ?

Le negative SEO

Redirection 301 vs. 302

Tout savoir le nofollow

Comment obtenir le badge Instagram ?

Le nombre de mots est-il important en SEO ?

Comment connaître le nombre de pages d’un site ?

Les meilleurs outils SEO

Les facteurs de ranking de Yandex